• Increase font size
  • Decrease font size
  • Default font size
Accueil arrow Nos articles arrow Archéologie arrow Presse : des dents limées
Presse : des dents limées Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par turiawenn, le 11-07-2011
Evaluation éditeur
Evaluation utilisateurs    (0 vote)
Pages vues 10576    

La mode dentaire remonte à 1.000 ans, selon une nouvelle découverte par les archéologues. Longtemps avant les tendances actuelles de dent en or et d’implant de diamants, de jeunes guerriers vikings ont limé des motifs sur leurs dents. Si leur intention était d'intimider l'ennemi, ils ont échoué: les preuves, des dents de devant venant d'une fosse pleine de squelettes décapités, trouvés pendant les travaux dans le Dorset et qu’on croit victimes d'un massacre d’envahisseurs vikings par des Britanniques locales.

Les dents de devant ont des lignes horizontales qui ont été si soigneusement limées, que les archéologues croient qu'elles ont été faites par un artisan qualifié plutôt que par leurs propriétaires, et le processus a été sans doute atroce. David Score, d'Oxford Archaeology, l'unité qui a étudié les os depuis qu’ils ont été découverts dans une fosse près de Weymouth en 2009, a déclaré : « Il est difficile de dire quelle douleur le  limage de dents peut être, mais ce n’était pas une expérience agréable. ». « La raison de ces dents limées reste incertaine, mais comme nous savons que ces hommes étaient des guerriers, c’était peut-être pour effrayer les ennemis au combat ou pour montrer leur statut de grand combattant. »

L’ensemble d'os, de 54 corps et 51 crânes réunis de jeunes hommes en bonne santé, a été une découverte tout à fait inattendue que les archéologues ont trouvée sur le site de la route de délestage de Weymouth. Les Romains ont d'abord été accusé, mais la datation au carbone et à l'analyse isotopique de l'os a donné une date beaucoup plus tardive, du Xe siècle ou du début XIe, et l'origine scandinave - un homme venu du nord du cercle arctique, ce qui suggère une rare défaite pour un raid viking. Beaucoup de squelettes présentent des traces obliques brutales, avec une série de six coupures à l’arrière de la nuque, et d'autres os des mains et des bras tranchés. Crânes, os de la jambe et cages thoraciques ont été empilés séparément dans la fosse d'enfouissement. Il n'y avait aucune trace de vêtements ou d’objets, suggérant alors que les hommes étaient nus quand ils sont morts, et les têtes manquantes sont interprétées comme une preuve de souvenirs macabres emmenées par leurs assassins.

 

 
 
 

 


Personne ne les accusent d'être des dandys, mais contrairement à la croyance populaire, les Vikings prenaient soin de leur apparence. Une technique d'embellissement des Northmen était de limer leurs dents, une nouvelle étude le montre.

Un anthropologue suédois a analysé 557 squelettes vikings datant de 800 à 1050 et a découvert que 24 d'entre eux portaient de profondes rainures horizontales sur la partie supérieure de leurs dents.

C'est la première fois que la modification dentaire, une pratique en vigueur dans les cultures du monde, est vue sur des squelettes humains en provenance d'Europe.

«[Ces] uniques découvertes de modifications dentaires volontaires ... révèlent une chose que nous ignorions auparavant, cette coutume est pratiquée partout dans le monde et aussi en Europe", a déclaré Caroline Arcini, anthropologue à l'Office national du patrimoine à Lund, en Suède.
Mme Arcini a dirigé l'étude, qui a été publiée dans l'American Journal of Physical Anthropology.

 

Par Maev Kennedy, pour Guardian, 4 juillet 2011

 

 

Habitudes acquises
Les Vikings vivaient en Scandinavie environ entre 750 à 1100. Ils sont surtout connus pour leurs voyages en mer et les raids violents d'églises et de monastères en Grande-Bretagne et en France.
Les Normands se sont également rendus en Amérique du Nord vers l'an 1000, quelque 500 ans avant que Christophe Colomb ne mette les pieds dans le Nouveau Monde. Dans les années 1960 les archéologues ont découvert et fouillé les vestiges d'un campement scandinave de l’an mil à la pointe nord de Terre-Neuve, au Canada.

Les chercheurs disent que les Vikings ont pu apprendre la pratique du limage de leurs dents d'une culture étrangère. "Les Vikings sont bien connus pour leurs vols, mais jusqu'à maintenant, nous avons pensé à cela en termes d'or, d'argent, et le butin, pas de décoration du visage», a déclaré William Fitzhugh, un expert des Vikings au Musée national Smithsonian d'histoire naturelle de Washington, DC. Fitzhugh spécule que les Vikings auraient pu prendre conscience de la pratique après avoir rencontré des Africains de l'Ouest aux dents limées au cours de leurs voyages en Espagne et dans la Méditerranée. « Cependant, la modification africaine des dents est d'un genre différent, avec des dents limées en points », a déclaré Fitzhugh.

D'autres personnes ont suggéré que les Vikings ont pu apprendre cette pratique de leurs voyages en Amérique du Nord. "Peut-être qu'ils ont adopté l'idée de mutiler leurs dents de personnes qu'ils ont rencontrés lors de leurs voyages", a déclaré Arcini. "Le seul endroit que je connais [où des personnes] ont les mêmes marques horizontales sur les dents ... c'est la région des Grands Lacs en Amérique et les Etats actuels de l'Illinois, l'Arizona et la Géorgie."

 

Identification sociale

Certains des cas les plus anciens viennent du Mexique, datant d'aussi loin que 1400 avant JC. Mais la découverte viking est le premier exemple historique de  modification dentaire de cérémonie parmi les Européens.

Les squelettes analysés par Mme Arcini ont été découverts dans plusieurs lieux de sépulture vikings en Suède et au Danemark. Les 24 squelettes aux dents limées qu'elle a trouvés appartenaient tous à des hommes. Les marques sont profondément entaillées dans l'émail et viennent souvent par 2 ou par 3. Arcini ajoute que les marques semblent être plus ornementales que fonctionnelles. «Je peux conclure que les sillons sur les dents de devant des 24 hommes viking sont délibérés et non le résultat de l'utilisation des dents comme un outil," dit Arcini.
Elle a également noté que les marques ont été faites par une personne d'une grande habileté. Pourquoi les Viking ont limés leurs dents reste un mystère, mais il est probable que les marques représentent une certaine forme de réussite. « Je pense que ces sillons devait être considéré comme une identification sociale », a déclaré l'anthropologue suédoise.

« Peut-être qu'ils ont été de braves guerriers qui ont obtenu un sillon à chaque fois qu’ils ont gagné une bataille ou des commerçants qui voyageaient ensemble. »

Fitzhugh, de la Smithsonian, explique que les raisons peuvent avoir été en partie esthétiques.
«Nous savons que les Vikings étaient fiers de leur apparence, peignant leurs cheveux, et repassant leurs vêtements avec des pierres chaudes », a déclaré Fitzhugh.

«[Ils] semblent avoir souffert pour décorer leurs dents. » « Avec des pigments, ces rainures auraient rendu les guerriers vikings encore plus terrifiant pour les moines chrétiens et les villageois», a-t-il ajouté.

 

Par Stefan Lovgren, pour National Geographic News, 3 février 2006

 

Sources : http://www.guardian.co.uk/science/2011/jul/04/teeth-viking-warriors-dorset-grave?CMP=twt_fd

http://news.nationalgeographic.com/news/2006/02/0203_060203_viking_teeth.html

 


Dernière mise à jour: 22-07-2011

Publié dans : Nos Articles, Archéologie

Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire

 
< Précédent   Suivant >