• Increase font size
  • Decrease font size
  • Default font size
Accueil arrow Nos articles arrow Reconstitution arrow Ah les chaussettes!
Ah les chaussettes! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par turiawenn, le 30-01-2010
Evaluation éditeur
Evaluation utilisateurs    (0 vote)
Pages vues 7623    

Ne voulant pas me contenter de fourrer mes sabots de paille pour protéger la peau fragile de mes petits pieds, ni de les enrouler dans un simple morceau d’étoffe, je me suis enfin décidée à me lancer dans la confection de chaussettes. Pas si simple quand on n’a jamais tricoté de sa vie, heureusement Ithrottir (volume 6 issue 3, automne 2006) et Renate Greiner sont là. C’est son article en anglais qui m’a permis de réaliser cette magnifique paire de chaussettes (si, si, magnifique pour une première !), alors je vous propose ma version, en français, puisque c’est pour vous...

Ma réalisation

La chaussette se décompose en 3 parties : le pied, le talon et la jambe, et comme j’ai mes pieds à ma disposition, pas besoin de prendre mes mesures, j’essaie au fur et à mesure de la confection. Par contre, c’est la fabrication d’un chausson de bébé qui sera pris comme exemple pour cet article, donc ne tentez pas de m'imaginer en train d'essayer ce chausson!

Petite note : pour ajouter un nouveau fil, j'ai pris le partie de faire un noeud entre la fin du fil utilisé et le bout d'un nouveau. 

 

Personnellement, je commence par le pied (d’autres façons sont bien évidemment possibles). Tout d’abord faire un cercle de 12 boucles et le serrer en tirant sur l’extrémité du fil de départ. Pour ma part j’ai eu beaucoup, beaucoup mal à passer cette étape (1 mois à peu près), j’avais la fâcheuse tendance à coincer des fibres lors de la réalisation des boucles ce qui m’empêchait de serrer le cercle (rien que d’y repenser, ça m’énerve). Donc ne pas se décourager si cela vous arrive ! Quand le cercle est serré (une petite boucle supplémentaire, pour réunir le début et la fin du rang, permet d’obtenir un cercle bien homogène), il faut doubler le nombre de boucles au prochain rang, en faisant 2 boucles dans chaque boucle du rang précédent. Normalement, on arrive à 24 boucles. Il m’est arrivé de ne pas avoir le bon nombre de boucles (souvent j’en avais quelques uns en trop), mais je suis passée outre et apparemment c’est pas très grave. Au 3eme rang, je double les boucles 10, 12, 22 et 24 (ou à peu près donc !). Comme il faut procéder de la même manière dans les rangs suivants, jusqu’à obtenir la bonne largeur de pied (au niveau de la base des orteils),  je conseille de marquer les boucles à doubler avec un petit bout de laine de couleur.

Première étape du pied

 Quand la largeur est obtenue, continuer les rangs sans augmenter ni diminuer le nombre de boucles jusqu’à atteindre le coup de pied.

Deuxième étape du pied

 

Deuxième étape : le talon. Tout d’abord faire un cercle de 8 boucles et le serrer. Sur les 2 prochains rangs, doubler chaque boucle pour arriver à un total de 32. Au 4eme rang, doubler les boucles 8, 16, 24 et 32. Continuer à doubler aux niveaux de ces repères, jusqu’à pouvoir réunir le talon au pied, au niveau de la semelle. Coudre les 2 parties au niveau de la semelle.

Le talon

 Réunir le talon et le pied

 

Troisième étape un peu différente, il s’agit de combler les deux espaces triangulaires sur les côtés du pied. Pour cette partie, il est impossible d’effectuer des cercles, il faut donc faire des allers-retours en travaillant à l’endroit sur un rang puis à l’envers sur un autre... Monter les triangles jusqu’à établir une base a peu près uniforme pour démarrer la jambe.

 La jambe

Enfin, pour finir la chaussette, tricoter la jambe jusqu’à la hauteur désirée. Il est à noter que mes chaussettes ont une tendance à « tourner », comme on peut le voir en haut à droite de la dernière photo.

Travail terminé

 

Voilà, voilà… Il ne reste plus qu’à attaquer la deuxième chaussette ! Bon courage !


Dernière mise à jour: 30-01-2010

Publié dans : Nos Articles, Reconstitution

Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire

 
< Précédent   Suivant >